Deux ruches municipales

Petite manifestation pour encourager les abeilles à travailler



Sous l'impulsion de la commission durable qui avait initié ce projet dans sa séance du 4 février 2010, Gérard Santosuosso, maire, entouré d'élus, d'agents municipaux et autres invités ont rendu visite aux nouvelles protégées de la commune.

Pourquoi un tel projet sur la commune ?
Dans le cadre de ses projets en faveur du développement durable, et notamment après avoir mené deux expérimentations de gestion différenciée des espaces verts, il apparaissait naturel à la municipalité de poursuivre cette action par un projet pérenne en faveur de la protection de la biodiversité. C'est ainsi que le projet d'agenda 21 de la commune en cours d'élaboration comporte l'acquisition de deux ruches.

En effet, les abeilles sont de bonnes sentinelles de l'environnement et nous donnent un signal d'alerte (exemple du Gaucho pour ce citer que ce dernier....). Dès que l'environnement se dégrade, les abeilles disparaissent. C'est l'exemple parfait où le plus petit être est indispensable dans la chaine de la vie et y occupe un rôle primordial.

Recherche d'un site
Le choix du site s'est porté naturellement devrait-on dire car il est classé Natura 2000 sur les carrières des talleries, ancien lieu de "dépôt", abandonné mais dont la nature, aidée par la main de l'homme, reprend progressivement ses droits. Ce lieu qui avait déjà accueilli des ruches est extrèmement riche en essences : sapin, acacias, tilleurs, marronniers... et à proximité immédiate de la Trouée Verte à la biodiversité remarquable car les abeilles ne parcourent que 3 - 4 kms au plus pour se nourrir.

Appui technique
Un apiculteur bénévole de la commune s'est investi dans ce projet pour conseiller les élus dans leur démarche : acquisition de ruches et équipements de base, trouver deux essaims et les mettre en place. Les deux ruches sont désormais opérationnelles depuis mi-mai et font l'objet de la meilleure attention. Il faudra être vigilant avec le varroa qui décime les ruches et surtout surveiller le redouté frelon asiatique dont la présence a été signalée dans le département.

La première récolte du travail de nos butineuses est attendue avec impatience. L'opération s'inscrit également dans un but pédagogique puisque les écoliers de Trouy pourront découvrir le monde des abeilles et déguster le miel dont les vertus ne sont plus à démontrer.

Après avoir remercié chaleureusement le propriétaire des lieux et l'apiculteur bénévole, Gérard Santosuosso invitait l'assistance à partager le verre de l'amitié.

PLU | SCOT | DECHETS | Urbanisme | Développement durable | Travaux | Sécurité